Le réveil de l’hiver

L’hiver s’éveille aux lointaines collines,

La morne plaine dort sous un voile brumeux.

Le vent d’automne glace les monts et les villes,

Il se brise sur les chênes aux troncs noueux.

 

Les feuillages gris en tourbillonnant

Ont recouvert le sol qui les a vu naître.

Des oiseaux noirs s’enfuient vers le couchant,

Le pâle soleil va bientôt disparaître.

 

Je revois sa silhouette blanche

Ses longs cheveux flottants au libre vent;

Mais la fée de l’hiver prend sa revanche,

Sa robe aux plis neigeux efface le temps.

 

Dans le ciel glacé de la sombre nuit

Où tremblent les étoiles éternelles,

Le froid ferme les portes de l’oubli.

Les Anges ne peuvent plus déployer leurs ailes.

 

Les jours verront l’hiver puis le printemps,

Eternel destin où tout est résolu.

Je reste seul à marcher sous le vent,

Je ferai ma route et j’aurai vécu.

 
Accueil

Copyright © 2008-2013 Chez Bettelmann
Design Kit Graphique By© Chez Bettelmann
Tous droits réservés