LE Renouveau

Perché sur la poutre faîtière

De la grange aux planches disjointes,

Un merle répète en cachette

Pour lui seul et tout bas.

 

Les trilles joyeuses qui bientôt

S’envoleront par la contrée.

C’est demain le grand jour,

Et il lui faut être prêt.

 

Déjà en rangs serrés, mille perce-neige

Ont vaille que vaille tracé le chemin

Sur les branches du pommier endormi,

Une merlette l’écoute en secret.

 

Plus de temps à perdre à présent,

En plus de chanter, il lui faut encore

Préparer le nid douillet

Tressé de mousses et d’herbes fines.

 

Qui abritera comme tous les ans,

Une nichée de petits merles impatients

D’apprendre à leur tour

La mélodie du printemps.

Accueil

Copyright © 2008-2013 Chez Bettelmann
Design Kit Graphique By© Chez Bettelmann
Tous droits réservés